Il y a quelques mois, j’ai voulu tester les livres audio via l’application Audible de Amazon. J’ai profité des 30 jours gratuits et je me suis laissée tenter par le livre de Virginie Grimaldi. Le premier jour du reste de ma vie, paru en 2015, est son premier roman et il est plutôt réussi. Voici mon avis.

« Le premier jour du reste de ma vie » : Résumé

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde…

Présentation de l’histoire

En lisant le résumé de l’histoire, on peut se douter du ton « joyeux et humoristique » de l’histoire. Dès les premières pages on s’y retrouve. On comprend rapidement dans quel type de roman on s’embarque et on y va à pieds joints tellement l’auteur arrive à nous emmener avec elle dans son voyage.

Intérêt de l’histoire

Je pense qu’on lit principalement ce genre de livre lorsque l’on fait un travail sur soi-même et qu’on est en quête de développement personnel. Dans ce cas, ce livre prend tout son sens puisqu’on accompagne Marie dans sa recherche du bonheur malgré les difficultés que cela peut apporter.

Se lancer dans un tour du monde pour changer de vie ça peut faire un peu « stéréotype ». Mais je pense que ça permet vraiment de situer le personnage qui se sentait trop enfermé dans sa routine et qui avait besoin de « voir du pays ». Au fond de nous, c’est un peu tous ce qu’on voudrait faire et lorsqu’on commence ce livre, on envie Marie qui ose réaliser ses rêves.

Enfin, le fait que le personnage principal soit une femme, je me suis peut-être également plus retrouvée en elle que si j’avais été un homme.

Originalité

Ce n’est pas forcément l’histoire la plus originale que l’on peut lire, mais elle est vraiment bien écrite et on se laisse facilement porter par les mots.
Comme pour Laurent Gounelle, le message que Virginie Grimaldi souhaite faire passer est plutôt bien compris et fait parti intégrante d’une expérience personnelle qui nous permet de mieux concevoir sa faisabilité dans notre propre vie.

Qualité du service Audible

C’est vraiment un super principe pour les personnes très occupées qui n’ont pas forcément le temps de se poser pour lire un livre. Le format audio permet de faire une autre activité qui demande peu d’attention en même temps : du ménage, du sport, de la cuisine… En plus je trouve que ce livre se prête plutôt bien à ce format. La narratrice choisie, Marie-Françoise Coelho, réalise à merveille l’exercice et retranscrit très bien les émotions des personnages. Lors de son écoute, je me suis vraiment sentie transportée avec les personnes dans leur croisière et j’ai eu l’impression de voyager avec elles.