La fille du train de Paula Hawkins, un roman surprenant autant dans la forme que dans le fond. Sorti en 2015, ce livre n’est pas tout récent, mais il m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière page et j’ai voulu partager mon avis avec vous.

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Présentation de l’histoire

3 personnages mais 1 histoire. Si on n’a pas lu le synopsie (comme moi, quelle idée !), on est un peu déboussolée par une entrée aussi rapide dans l’histoire. On est tout de suite dans le vif du sujet en partageant un bout de la vie de Rachel. Quelques pages plus tard, nous voici en compagnie de Megan.
Pas de lien notable entre les chapitres, on passe du coq à l’âne sans trop comprendre. Malgré les dates indiquées à chaque début de « scène », je me suis un peu perdue au début car je n’avais pas fait attention que les histoires des personnes ne se passent pas à la suite, mais à des périodes différentes.
Les premières pages du livre laissent perplexes, au point que j’ai failli fermer le livre. Mais heureusement que j’ai tenu bon, car une fois qu’on a chopé le « truc », on se laisse emporter dans la vie de ces 3 narratrices.

Suspens, intérêt de l’histoire

Aucun doute quant au suspens, il est là jusqu’au bout du livre. Un vrai régal ce roman qui ne laisse pas transparaître le dénouement trop rapidement. Une fois qu’on s’est prise au jeu et qu’on a intégré l’enchaînement des chapitres, on attend impatiemment la suite. On a hâte de connaître les « autres versions » de l’histoire pour essayer de trouver la personne qui a pu tuer Megan.
Au final, le titre du livre ne laisse pas imaginer le type de scénario qui s’y passe. Une fille dans un train, voilà une histoire peu glamour au point qu’on se laisse presque aller à la déprime avec elle dans les premières pages. Puis au final, ses voyages en train alimentent la routine mais l’histoire devient beaucoup plus complexe.

Originalité

Pour ma part, j’ai trouvé ce roman très original, autant dans l’histoire que dans la façon de la mettre en scène.  Ca change vraiment de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant et on comprend pourquoi ce livre est devenu un best-seller. Franchement, il vaut le détour.

Qualité d’écriture

Rien de particulier à noter de ce côté-là. Le livre est plutôt bien écrit, les discours sont clairs. On s’identifie rapidement aux personnages.
Mis à part la structure du livre qui m’a laissé perplexe au début, ce roman se lit plutôt bien et rapidement.